C’est dans l’Ancien Testament que l’on retrouve les premières traces du Ministère d’accueil ou protocole. En effet, jadis, dans l’Ancienne Alliance, les Lévites avaient été choisis par Dieu, pour le service du sanctuaire, à la place des premiers-nés (Nombres 3.5-13). C’est à eux qu’incombait la responsabilité d’aider le sacrificateur, ainsi que leurs frères et sœurs israélites dans diverses tâches : porteurs dans la tente d’assignation (Nombres 4.47), la surveillance du Tabernacle, etc. Bref, leur rôle était d’assurer une organisation parfaite des rites liés au culte d’adoration/de louange rendu au Dieu d’Israël.

Dans la Nouvelle Alliance, le Ministère d’accueil ou protocole se veut une continuation et une extension de ce ministère divinement institué au sein de l’Église, Corps du Christ. Notre rôle est de veiller, en tout temps, au bon déroulement du service dominical, pour la gloire de notre Dieu. Nous sommes « la porte d’entrée » de l’Église, le premier contact que les fidèles – membres comme visiteurs – ont avec la CEP.

Il nous revient donc de mettre tout en œuvre pour remplir sérieusement et pleinement notre rôle de « préparateurs », « conditionneurs » spirituels, en assurant à chacune des précieuses âmes foulant le sol de notre Église, un accueil sain et saint!